La FNACA ou Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie, Maroc et Tunisie est l'association de tous ceux qui ont participé entre 1952 et 1962 à la guerre d'Algérie et aux combats du Maroc et de la Tunisie.

Créée le 21 septembre 1958, en pleine guerre d'Algérie, elle compte aujourd'hui 358 505 adhérents rassemblés dans 3 560 comités locaux ou cantonaux. Indépendante à l'égard des pouvoirs publics et de tout parti politique, elle a pour objectif de défendre les droits matériels et moraux de tous ceux ayant pris part aux combats d'Afrique du nord et d'agir en faveur de la Paix.
Son action a déjà permis l'obtention de la reconnaissance de la qualité de combattant et l'attribution de la carte du combattant aux anciens d'Afrique du Nord (9 décembre 1974) et la reconnaissance officielle de la Guerre d'Algérie (18 octobre 1999).

La FNACA a milité activement pour que soit reconnue la date du 19 mars 1962 comme Journée Nationale du Souvenir et du recueillement.

Cette journée, date du cessez-le-feu ayant mis fin officiellement à la guerre d'Algérie, non fériée, non chômée, est dédiée à la mémoire des 30 000 soldats français tombés en Afrique du Nord et à celle de toutes les victimes civiles.
Adoptée par l'Assemblée nationale et le Sénat, la loI n° 2012-1361 du 6 décembre 2012 a permis cette reconnaisance.
Voir article presse.

Le comité de Noyal-Chatillon
a pour objectif de rassembler les anciens combattants d'afrique du nord, de sauvegarder les intérêts matériels et moraux des intéressés, d'oeuvrer en faveur de la paix dans le monde, de commémorer la date anniversaire du cessez le feu mettant fin à la guerre en Algérie mais aussi de consolider les liens de camaraderie et de solidarité.